Banque : 6 astuces pour diminuer vos frais

Table des Matières

Entre les frais cachés, les limites de découverts, la tenue du compte, etc… Avoir un compte en banque peut vite se révéler coûteux. Voici quelques conseils pour limiter la casse.

Que vous soyez adepte des banques en ligne ou des banque physique traditionnelle, il est toujours possible de limiter les frais sur vos comptes bancaires. Bien entendu, il ne sera jamais possible de faire mieux que les banques en ligne au niveau du rapport qualité/prix, mais il existe tout de même des pistes à prendre en compte, peu importe votre profil.

Migrer vers une banque en ligne

Il s’agit de la solution à privilégier en priorité pour alléger la facture.
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, une banque en ligne est toute aussi performante qu’une banque traditionnelle, et le support client est tout aussi performant (si ce n’est plus, du fait de la disponibilité des conseillers par téléphone, sans avoir à prendre RDV).

Il est possible de réaliser des économies substantielles en choisissant une banque en ligne : Fortuneo, Boursorama, ING Direct, etc… Le choix ne manque pas !

Les banques en lignes disposent de solides arguments par rapport à leur concurrentes physiques, et cela se traduit dans les conditions d’utilisations, bien plus favorables.
Par exemple, contrairement à un certain nombre de banque traditionnelles, la mise en place d’un découvert autorisé y est généralement gratuite.
Sachant que le coût moyen d’un découvert autorisé est de 7€/an, il s’agit d’une petite économie bienvenue pour votre portefeuille.
En cas de dépassement du découvert autorisé, il est par ailleurs à noter que les frais sont bien moins élevés que dans une banque classique.
Les frais d’intervention sont quant à eux quasi-inexistants.
Banque en ligne 1 – 0 Banque traditionnelle

Une carte gratuite

Les banques en ligne proposent de longue date la gratuité des cartes bancaires.
Pendant un temps, cela nécessitait un dépôt préalable sur le compte. Ce n’est plus nécessairement le cas à l’heure actuelle, la condition de la gratuité des cartes étant dorénavant majoritairement l’utilisation régulière de ladite carte.
En cas d’inutilisation, des frais sont facturés. Cela dit, même si vous n’utilisez pas votre CB pendant un an, le cumul des frais est inférieur à ce que vous auriez eu à payer chez une banque physique !

Fortuneo, par exemple, propose l’équivalent d’une Mastercard Gold à ses clients… Gratuitement !
Boursarama de son côté propose l’équivalent des cartes Visa et Visa Premier.
La condition : Un paiement par mois au minimum (objectif très largement atteignable, vous en conviendrez).

Attention au découvert non autorisé

Si vous êtes souvent sur la corde raide, les découverts peuvent vite faire empirer la situation.
Avec des commissions d’interventions salées (jusqu’à 8€ par opération, et jusqu’à 80€ par mois), des courriers et des agios coûteux, les banques traditionnelles peuvent vite faire leur beurre à vos dépens si vous êtes du genre négligent.

Le problème n’est pas tant que votre compte soit bloqué, ce qui n’est pas systématique, mais plutôt que vous vous enlisiez dans des frais inutiles.
La solution : Négocier le découvert autorisé avec votre conseiller ou opter tout simplement pour une banque en ligne (dont les frais sont largement moindre).

Choisissez une banque et restez-y

La tentation peut être grande pour certains d’ouvrir plusieurs comptes chez plusieurs banque, dans l’espoir de faire pression en faisant jouer la concurrence.

Dans la pratique, cela ne sert strictement à rien et vous ne pèserez pas lourd avec cet argument au moment des négociations.
En revanche, vous allez multipliez les frais de tenue de compte, facturés par la quasi totalité des établissements.
Pire, vous pourriez payer des frais pour compte inactif en cas de non-utilisation de l’un de vos compte.

Restons donc pragmatique : Trouvez une banque qui correspond à vos besoins et qui présente des garanties suffisantes.
Si l’envie vous prenait de changer de banque, sachez que la procédure est très simple et peut se faire en ligne, au besoin. Faire jouer la concurrence ne nécessite donc pas d’ouvrir 36 comptes différents !
En revanche, jouer la carte de la fidélité pourrait s’avérer payant en cas de besoins spécifiques à faire valoir auprès de votre banquier…

Choisir une carte bancaire adapté à vos besoins

Avoir une carte haut de gamme, c’est bien, mais en avez-vous réellement l’utilité ?
Ces derniers temps, les banques poussent les clients à s’équiper de cartes plus chères (Visa Premier, Gold Mastercard), afin que ces derniers bénéficient d’assurances étendues, de plafonds plus élevés ou d’autres avantages qui ne correspondent pas nécessairement à vos besoins courants, ce qui ne justifie donc en rien le passage à la gamme supérieure.

Vérifiez donc bien que les avantages de la carte en question soient en adéquation avec votre train de vie et vos dépenses mensuelles. Une carte standard peut à elle seule vous faire économiser une cinquantaine d’euros par an sur vos frais, par rapport à une carte premium.

Cependant, si une telle carte vous est proposée gratuitement (par exemple chez les banques en ligne) et que les conditions d’utilisation ne sont pas contraignante… Ne vous privez pas, bien entendu !

La question des voyages hors zone euro

Dernier conseil pour les plus voyageurs et non des moindre : Maîtrisez vos dépenses lorsque vous êtes en déplacement hors zone euro.

Si dans la zone euro les banques doivent facturer les paiement et retraits au même prix qu’en France, il n’en va pas de même hors de la zone euro où des frais supplémentaires peuvent s’appliquer.
Encore une fois, ces frais sont sensiblement moins élevés chez les banques en ligne que dans les établissements physiques.
À noter que certains néo-banques sont allé plus loin, en supprimant purement et simplement ces frais annexe.

Vous l’aurez compris, les banques traditionnelles perdent du terrain sur les banques en ligne, bien plus souple que leur pendant physique. Si certains voient d’un mauvais œil la perte d’un conseiller en chair et en os auprès duquel exprimer ses doléances, force est de constater que le passage d’une banque traditionnelle à une banque en ligne ne présente que des avantages en terme d’économies, mais aussi de flexibilité.
Vous avez toutes les cartes en main pour aller au plus offrant (surtout quand on sait que la fidélité paie de moins en moins de nos jours…).

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!